fbpx

MON HISTOIRE

Crise au quart de ma vie et un oscar plus tard …

 

grandir, génération millenials, génération x, génération y, génération z, crise du quart de vie, dépression, démotivation, salariat

 

Je m’appelle Mylène Marvin, j’ai 27 ans et j’ai vécu ce que les américains appellent une « Quarter life crisis ».

Quarter life crisis, crise de la vingt-cinquième année, crise du quart de siècle, crise existentielle, crise du quart de vie, crise de la vingtaine, blues des 25 ans, dépression des millennials, crise d’adolescence tardive, crise des 25 ou twentysomething en perte de sens.

Tant de mots pour décrire un épisode de ma vie : 4 ans pendant lesquels j’ai travaillé dans des boites qui ne me correspondaient pas, j’ai passé mes week-ends à boire et le reste de la semaine à me plaindre. J’ai été prise au piège dans mon personnage. 

Voici comment a débuté ma crise du quart de vie.

 

L’oscar du premier rôle dans la catégorie « Devenir adulte ».

Je ne savais pas comment être une adulte dans notre société actuelle, alors j’ai fait semblant de jouer à l’adulte. J’ai regardé comme les autres faisaient, j’ai recopié et j’ai fait comme on m’a dit :

  • J’ai appris mon texte par cœur pour avoir mon diplôme,
  • J’ai passé plusieurs costumes pour réussir mes entretiens de recrutement,
  • J’ai mis un masque pour aller sur le devant de la scène au boulot et quand j’en sortais, c’était pour décompenser le week-end.
  • Et puis, j’ai même eu le droit aux applaudissements de mon entourage

Pourtant, au moment d’être seule (et vraie) avec moi-même, je me sentais dans une impasse. La gloire, la carrière, la reconnaissance des autres, le confort et la solitude… c’est vraiment ça la vie ?

Et c’est là qu’une sensation, entre le haut de mon thorax et mon cou, a commencé tout doucement à se faire ressentir.

 

Tourbillon

Comme les grandes stars, j’ai été prise dans les grandes folies de la célébrité : j’ai enchainé les rôles dans mes différents emplois, j’ai pris du poids, perdu du poids, bu beaucoup, mis beaucoup de paillettes et j’ai surtout gardé en silence les imperfections de ma vie.

J’ai emprunté à vive l’allure la route qui mène vers le bas. Tellement vite que j’ai eu un accident de voiture. Cela aurait dû être le premier signe qu’il fallait que je m’écoute. Mais j’ai pourtant continué à correspondre aux attentes de la société.

Et puis toujours cette compression au niveau de la gorge qui prenait de plus en plus de place …

 

Prise au piège

Comme je jouais mon rôle à la perfection, j’ai même eu le droit au graal : le CDI.

Capturée pendant ces deux dernières années, j’ai subi. Était-il encore possible d’y échapper ?

Comme pour prendre du recul, je me suis repliée chez moi. Je suis moins sortie en soirée et j’ai moins vu ma famille. Mais j’ai continué à aller gentiment au travail. La tristesse venait presque tous les soirs maquiller mon visage.

Maman, j’ai mal à ma gorge.

 

L’oubli

J’ai cru que j’avais fini par m’habituer à mon mal de gorge, comme s’il faisait partie de moi.

J’ai même un moment abandonné mes rêves. J’étais devenue une parfaite adulte aux yeux de la société. J’étais rentrée dans le moule.

J’ai mis mon âme de côté, je me suis oubliée.

 

Mon cœur, mon sauveur

Parfois certaines célébrités n’osent tellement pas exprimer leur mal-être, qu’elles finissent par se détruire.

Heureusement pour moi, mon cœur a décidé de crier plus fort. Depuis j’ai décidé de tirer le rideau, d’enlever le masque et de reconstruire ma vie.

Maintenant, avec ma certification de Praticienne PNL* en poche, j’ai deux objectifs :

  • Te décrire sur ce site les différentes facettes de ma crise du quart de vie
  • T’accompagner via la newsletter à faire de ta crise une opportunité. Pour t’inscrire, remplis le formulaire qui apparait en bas à droite de la page ou envoie-moi un mail à l’adresse suivante : contact@mylenemarvin.fr

 

À bientôt 😃

 

*Modèle qui permet à chacun de se réaliser dans sa vie personnelle et professionnelle. J’ai fait ma formation ici !

commodo felis elit. libero. dapibus id, justo odio facilisis dolor felis Donec